voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jean-Jacques Dorio —- Lorca


29 janvier 2006

LORCA

tiré d‘un des premiers posts  de Jean-Jacques Dorio,  visible  à l’adresse suivante

 

C’est une poésie

Où les fleurs recouvrent la peur

Où le vent court rouge sur la colline

Et vert près du ruisseau

Où le coeur des enfants

Est la boussole du monde

 

 

 

C’est une poésie

Que l’on ne lit plus guère

Maladroite Endormie sur les lèvres

 

 

 

Un éventail de lunes et de mules

Qui caracolent entre chansons

 

 

 

 

 

montage perso  à partir  de pub

Et paysages habités par les mots

Leurs cavaliers sont morts

Ou peut-être se balancent-ils encore

Dans quelque grande rumeur dorée

 

Jean-Jacques Dorio

Une Réponse

  1. ARLEQUIN

    Teta roja del sol.
    Teta azul de la luna.

    Torso mitad coral,
    mitad plata y penumbra.

    FG Lorca (Canciones )

    ARLEQUIN

    Tétin rouge soleil
    Tétin bleu lune

    Torse moitié corail
    moitié argent obscur

    (ma traduction
    pour merci)

    J'aime

    11/06/2011 à 18 h 54 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s