voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jean-Claude Pirotte – un matin gonflé d’oiseaux


Extrait du « promenoir magique »

 
c’est un matin gonflé d’oiseaux
rien qu’à cause du
hêtre pourpre ébouriffé
qui s’est fait teindre par un figaro
décadent

le soleil safrane un haut mur qui
réverbère un carillon je
suis là et je me demande quel
autre miracle j’attends

2 Réponses

  1. C’est pas un haïku mais ça sent l’essence de la même manière. J’adore

    J'aime

    09/10/2012 à 10 h 16 min

    • Je suis bien content que tu y sois sensible, Pirotte est un écrivain, moins connu comme poète, qui a écrit des choses formidables..

      J'aime

      09/10/2012 à 10 h 47 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s