voir l'art autrement – en relation avec les textes

Marina Tsvétaieva – la maison de Moscou ( 1916 )


maison de bois à Liepaja - Lettonie - photo perso

 

 

Ce texte est extrait d’une publication   de poèmes  inédits  de  « Vanves »…

que je me suis procuré récemment…

 

La maison de Moscou.

 

 

Dans ma ville immense c’est la nuit, Maison en sommeil, je te fuis, Les passants pensent : femme, fille Mais moi je ne retiens que – la nuit

Le vent balaie ma route, c’est juillet

Musique, fenêtre, une lueur,

À l’aube, au vent, je marche vite,

Mais je n’ai retenu que – la nuit.

Peuplier, lumière, fenêtre, ‘

Fleur dans ma main. Une cloche sonne,

Un pas au loin et il ne suit personne, Une ombre là, et ce n’est pas la mienne

À ma bouche – goût de fleur.

Sur mon sein

Feux dorés, fils serrés en collier.

Votre songe – c’est moi, libérez

Ô amis, le poète de ses liens.

(Moscou, 1916, Insomnie, cycle de onze poèmes.)

Riga - Lettonie: batiment soviétique en reflet - photo perso

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s