voir l'art autrement – en relation avec les textes

Frédéric Angot – LA NAISSANCE DU POETE ORANGE


 

 

 

 

 

 

LA NAISSANCE DU POETE ORANGE

 

Ce jour là, mille anges, au titre de délégation divine, vinrent sur notre belle et bleue planète afin d’assister à une naissance.

Oh! Pardieu! Ce n’était point naissance ordinaire!…

C’était celle du Poète Orange.

Ce nouvel être, tant attendu des anges et peut-être de Dieu le Père lui même, devait symboliser à mes yeux et à ceux de bien d’autres l’incarnation du Bonheur Terrestre.

La venue sur Terre de ce nouveau-né pouvait être alors comparée à un avènement, oui, je dis bien un avènement!

C’était comme l’arrivée d’un nouveau messie qui aurait pour vocation l’enseignement du bonheur, ce bonheur auquel chacun de nous aspire.

Concrètement parlant, le sort, fort cocasse,

voulut qu’il naisse dans la chaude et

brillante ville d’Orange. Un soleil grec

célébrait à sa manière la venue au monde du Poète Orange.

 

L’accouchement s’exécuta à la vitesse de l’éclair et sans trop de douleurs pour la mère. La présence des anges dut donner des ailes au nourrisson qui devint ainsi le troisième enfant de la famille.

A la naissance, le Poète Orange était accablé d’une rude tignasse brune prolongée d’un discret duvet annonçant déjà la présence future d’épais favoris.

 

 

Une Réponse

  1. Le soleil grec est orange. Toujours.
    Voilà des lignes qui me touchent particulièrement.
    Pour des raisons très personnelles.
    Bises
    A.

    J'aime

    12/10/2011 à 17 h 31 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s