voir l'art autrement – en relation avec les textes

Défaut d’insectes … ( RC )


photo: coléoptère sur fleur jaune

( en réponse au   » plein  » de JoBougon... )

çà c’est ben vrai ma brav dame…
ces petites bêtes à gratter
sont d’une ingratt titude
que ç’en devient habitude
aussi plutôt qu’en faire un drame
Mieux vaut l’ voyage aux tropiques
même s’il, faut se frotter
les animaux qui sont typiques
nous font dégoiser
à défaut d’être sympathiques
ou alors faut les apprivoiser

quant à ta punaise
y en a qui trouvent  solution
en prennent à leur aise
comme une punition
s’en servir et les encadrer
pour permettre aux papillons
de mieux chatoyer
cloués, déposés au mur
pour mieux parader
avec et sans futur

Et  ta petite boîte
Formant une maison
Certes très étroite
Comme une prison
Bouchon de réservoir
Un abri fortuit
Confortable dortoir
Epargne les produits

Alignés sur l’ étagère
Les insecticides
Attirail de ménagère
Donnant  l’odeur acide
Du placard à balais
Où les serpillères
Prennent le relai
Des capsules de bière
De  l’été dernier
Que l’hiver affecte
Le tout dans le panier

A défaut d’insectes

RCh:  16-01-2012

2 Réponses

  1. Vu la répponse de JoBougon ( sur sa page ), une nécessaire mise au point était nécessaire, ce que je fis prestement…

    http://jobougon.wordpress.com/2012/01/15/le-plein/#comment-3161

    —————–

    Ah bon, et pourquoi serait-ce infect ?
    Ces petits animaux exercent leur savoir-faire d’insectes…

    Et lancer l’anathème, à ce petit monde qui danse
    Les dénigrer de puanteur rance !!

    Allons réjouissez vous- Marquise !
    Sans intention de saveurs exquises

    La gastronomie ne veut pas les considérer
    C’est un choix des plus pondérés.

    Je ne me verrais pas avec ces êtres de bonne nature
    Les réduire ainsi en confiture

    Mais – pour leur éviter le pire
    Les chatouiller un peu ( pour les faire rire)

    Après, se sachant dans mon univers frivole
    Peu invités,— ils prendraient leur envol

    Sans que je ne me plaigne cependant,dans mon étude
    De vengeance secrète, et d’ingratitude

    C’est ainsi que les idées patibulaires
    Seront sous cloche , comme un bon camembert….

    J'aime

    01/19/2012 à 13 h 23 min

  2. Pensée arachnéenne :

    De rimes en rimes, en un petit clin d’oeil, pour toi, René

    « L’ennemie d’un jour peut être amie d’un autre,
    Et d’une fable frôlant un théâtre et ses planches
    Où l’Arrogance cherchait du Courtois la revanche,
    La bestiole velue aux grosses pattes noiraudes
    Etait bien subalterne : Je n’en ai point fait l’ode !

    Mais, je lui ai offert un rôle à sa mesure
    En alliée primordiale, lors de cette aventure
    Lorsque les oiseaux mouches ont gagné la victoire
    Aidés par l’artifice des tisserandes noires !

    J'aime

    01/22/2012 à 13 h 24 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s