voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jean-Gabriel Cosculluela- ce chant terrible


painture: Yves Klein (le fameux bleu)

Ce chant terrible

 

terre de bleu perdre
ne s’écarte pas des fleurs
ce chant terrible
terre de bleu perdre
ne s’écoute pas des fleurs
ce qui reste de la trame
d’enfance
nous penchés qu’accompagne
le bleu arraché de l’air
la pente des fleurs
dans les coulures du tableau
JG Cosculluela, La terre cette couleur, Atelier du hanneton, 2002

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s