voir l'art autrement – en relation avec les textes

retraits d’hier en hivers (RC)


Le manteau gelé              de la falaise d’eau
mur de pâte bleutée,                  – un rideau
aux griffes du temps, la chape appesantie
immobilise la source,  –        déjà ralentie

La lave de froid,       suspend les instants
de vie ruisselante, jusqu’aux printemps
la congèle,                 – directe assassine
en coulures blanches, jusqu’aux racines

Que même l’astre – de passage – épanoui
ne parvient pas          à les rendre à la vie
se heurte et rebondit sur les cristaux
tranchants       comme  des couteaux

Il faudrait       changer d’hémisphère
ou refaire                un tour de la terre
d’un coup de baguette  –             magie
et libérer tout à coup –           l’énergie

Laisser de côté                     le manteau de glace
Faire  que semaines                          –  se passent
que d’airs nouveaux,                     la vie se dope
qu’entre  feuilles mortes,les herbes  développent

Un timide tapis ,            duvet de bonheur
étoilé de fleurs – , mouvements,couleurs
et que reprenne      les insectes, la course
des bourgeons                        et des sources

–                     C’est bientôt  chose faite
l’hiver, en rétréci, détale sa défaite
accompagné      d’accords musicaux
du refrain     des  chants des oiseaux

inspiré  de  « sous le manteau  d’hiver »   (JoBougon)

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s