voir l'art autrement – en relation avec les textes

Eugénio de Andrade – La passion


 

 

 

peinture; Eugène Boudin - la plage à Villerville - 1864

 

 

 

 

Je lève avec peine les yeux de la plage ;

Ils brûlent ;

Ils brûlent aveugles de tant de neige.

Elle fait mal cette passion pour le silence,

Pour le murmure du silence,

Pour l’ardeur

Du silence que seuls les doigts pressent.

Aveugles, eux aussi.

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s