voir l'art autrement – en relation avec les textes

Marguerite Duras – L’écrit vient d’ailleurs


peinture; Pablo Picasso : la muse 1935

 

 

 

 

 

L’écrit vient d’ailleurs, d’une autre région que celle de la parole orale. C’est une parole d’une autre personne qui elle ne parle pas ».

 

 

 

 

Marguerite Duras.

6 Réponses

  1. J’avais lu ceci, c’est tellement vrai

    « Il y a une folie d’écrire qui est en soi-même, une folie d’écrire furieuse mais ce n’est pas pour cela qu’on est dans la folie. Au contraire.

    L’écriture c’est l’inconnu. Avant d’écrire on ne sait rien de ce qu’on va écrire. Et en toute lucidité.

    C’est l’inconnu de soi, de sa tête, de son corps. Ce n’est même pas une réflexion, écrire, c’est une sorte de faculté qu’on a à côté de sa personne, parallèlement à elle-même, d’une autre personne qui apparaît et qui avance, invisible, douée de pensée, de colère, et qui quelquefois, de son propre fait, est en danger d’en perdre la vie.

    Si on savait quelque chose de ce qu’on va écrire, avant de le faire, avant d’écrire, on n’écrirait jamais. Ce ne serait pas la peine.

    Ecrire c’est tenter de savoir ce qu’on écrirait si on écrivait – on ne le sait qu’après – avant, c’est la question la plus dangereuse que l’on puisse se poser. Mais c’est la plus courante aussi.

    L’écrit ça arrive comme le vent, c’est nu, c’est de l’encre, c’est l’écrit, et ça passe comme rien d’autre ne passe dans la vie, rien de plus, sauf elle, la vie. »

    Marguerite Duras

    J'aime

    03/14/2012 à 19 h 13 min

    • Oui, et d’ailleurs je pense que cette attitude est valable aussi pour d’autres pratiques artistiques: la photographie, la peinture…

      Puisque je la pratique, je dis souvent que ce n’est pas moi qui la dirige, mais elle qui se la dirige, à travers moi…
      un trait en amenant un autre, une couleur une autre, un équilibre de forme (s), ou de fond, ou de passage en transparence pour « réchauffer » une couleur…

      Ce qui en résulte c’est que l’oeuvre semble correspondre à sa propre logique, son propre agencement, dont ma main et cerveau ne serait que le « truchement », comme disait Molière…
      C’est donc en partie dans un insconscient « dirigé », que cela se construit…

      Au point qu’il m’arrive d’être « spectateur », ( ensuite, quand je me rends compte que l’oeuvre a acquis sa propre indépendance, bref qu’elle  » vit par elle-même »… ensuite, donc, je suis en position de « spectateur »… comme un visiteur dans une galerie, prêt à demander qui en est l’auteur ).
      ce qui correspond à ce que tu dis d’écrire  » c’est une sorte de faculté qu’on a à côté de sa personne, parallèlement à elle-même »

      J'aime

      03/15/2012 à 10 h 29 min

    • Et pour compléter encore…

      « Etudier la voie du Bouddha, c’est s’étudier soi-même ; s’étudier soi-même, c’est s’oublier soi-même ; s’oublier soi-même, c’est être reconnu et éveillé par tous les dharmas ; être attesté par tous les dharmas, c’est abandonner son corps et son esprit, comme le corps et l’esprit de l’autre, c’est voir disparaître toute trace d’Eveil et faire naître l’incessant Eveil sans trace. »

      (Dôgen Zenji, Genjôkôan dans Jacques Brosse, Polir la lune et labourer les nuages, Albin Michel)

      J'aime

      03/16/2012 à 13 h 42 min

  2. s’oublier c’est si difficile, n’est ce pas l’écriture qui nous amène à cela, l’écriture n’est-elle pas là pour faire de nous autre chose devenant une pellicule transparente ôtant de nous la vie pour aller à l’essentiel de soi

    J'aime

    03/16/2012 à 21 h 00 min

  3. FAN

    Premier pas vers un blog qui m’interpelle! pas tout à fait un forum mais sur lequel l’on peut s’exprimer avec ferveur, émotion et se retrouver parmi des personnes qui peuvent avoir le même ressenti!! Merci Rechab BISOUS FAN

    J'aime

    03/17/2012 à 11 h 40 min

    • oui, souvent le textes ou citations servent à développer le dialogue et nourrissent l’échange, la réflexion, et aussi la découverte —

      détail de peinture perso   -

      J'aime

      03/17/2012 à 12 h 39 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s