voir l'art autrement – en relation avec les textes

Planter ses yeux dans l’au-delà (RC)


peinture: Giotto, le jugement dernier; détail - chapelle Scrovegni - Padoue -Italie

J’ai planté   mes  yeux

Dans   un bout  de ciel

Je ne sais s’il était bleu

Ou       couleur de miel

 

J’ai vu au-delà,       un rayon d’ange

Qui passait par là,    une de ses ailes

Qui avait de l’or, et de belles franges

C’était peut-être        une demoiselle

 

Sortie des nuages,  sur son matelas

L’ange me souriait,        sans vanité

Me faisant un signe,      de l’au delà

La tête en bas,    ignorant la gravité

 

Et la physique           de Newton…

Oui,               celui des pommes…

Un ange             vêtu de neige

Echappé          de son manège

 

Donnant                la lumière

Sans  saveurs               d’hier

Ecartant des orages, le bruit

Et du sombre,               la nuit

 

Dessinant un tracé   d’avenir

Sur une terre naissante

Grande-offerte à son sourire

Que         peut-être  j’invente

 

Car,       en regardant mieux

En dessus             d’horizons

Je n’ai vu              de radieux

Qu’un sourire      en frissons

 

Mais je l’ai gardé,     comme une buée

Sens dessus-dessous, la tête à l’envers

En voulant aussi,                le distribuer

La terre en a soif  …

RC  24-03-12

I pitched my eyes

In a piece of sky

I do not know , if it was blue

Or honey-colored

 

I saw , beyond ,        a ray of angel

Passing by,                      one of its wings

Dressed in gold,  with beautiful  fringe

Perhaps  was it ,          an angel-girl ?

 

Out of the clouds,            on a mattress

The angel smiled at me, without vanity

Making me a sign to me , from the heaven

Head down,                      ignoring gravity

 

And                        Newtonian physics …

Yes,                      the one of the apples …

 

An angel               dressed with snow

Escaped                  from his carousel

 

Giving light

Without flavors of yesterday

Dismissing storms, noise

And from the dark,  the night

 

Drawing a path for the future

On a                      emerging land

Great offered        to her smile

Maybe ….                       I invent ….

 

Because,        looking better

Above,               In horizons

I have just seen ,      bright

A smile ,                   in chills

 

But I kept it ,                       as a mist

Turned upside down, head upside

Wanting to                            deliver it

So thirsty  is the world .

4 Réponses

  1. L’inspiration a rendu à ton ange un sourire tout en orange … »la terre est bleue comme une orange ….. « 

    J'aime

    03/24/2012 à 19 h 35 min

    • Et mon ange est incertain
      ( comme un héros de Tintin)

      J'aime

      03/24/2012 à 19 h 55 min

  2. Oui j’ai noté que tu pouvais bien l’avoir inventé ; les pieds dans les nuages , il flotte .

    J'aime

    03/24/2012 à 20 h 19 min

    • C’est bien ce qui est chouette ( en arts, en poésie), de pouvoir inventer tout court, et s’inventer des univers… et finalement on arrive à y croire un peu
      à cette part de rêve,
      un rêve construit qu’on s’adresse à soi-même, mais aussi aux autres.

      Ce serait donc peut-être réellement la part de l’ange ?

      A ce sujet, j’ai bien aimé le film en noir et blanc de Luc Besson AngelA

      Anges  de Sucevita-Precum-in-Cer.Roumanie _

      J'aime

      03/24/2012 à 22 h 47 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s