voir l'art autrement – en relation avec les textes

Nathalie Riera – Ce que j’aime entendre d’un poème


Quelques  lignes  de notre « éditrice »,  celle  qui nous permet de découvrir  de belles  choses,  de superbes  écrits  avec ses carnets d’Eucharis  (chez Haut et fort )

—-

photo perso.. printemps 2011 - tulipe ouverte

Ce que j’aime entendre d’un poème : des notes d’air et de basalte; des désirs de disculpations, des virevoltes de danseurs; des déserts de cailloux; notes noires et blanches de nos joies.

N.Riera, Puisque beauté il y a, Lanskine, 2010

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s