voir l'art autrement – en relation avec les textes

Le petit grain de sable (RC)


 

 

C’est une histoire de paille

Juste un petit  détail

 

Qui change l’atmosphère

Et met l’monde à l’envers

 

L’histoire  qui begaye

Le fusil qui s’enraye

 

Choisir  la mauvaise mise

Et plonger dans la crise

 

Une toute petite faille,

Et le train déraille.

 

On n’aurait pas cru capable

Ce petit grain de sable

 

De quelle origine ?

– bloquant  la machine

 

Se produit l’évènement

A notre grand étonnement

 

Plonger dans le noir

Le courant de l’histoire

 

C’était trop négliger

L’évènement  « léger »

 

Qui a fait semis

D’un p’tit tsunami

 

A risques minimisés

Dont on a  abusé.

 

— RC  2 avril 2012 –

 

Dédié à toutes les errances  de l’histoire (guerres et politiques)  et catastrophes, naturelles, on non:

Seveso,AZF, Fukushima,,Exon Valdès,Tchernobyl …………….. et les autres

 

 

4 Réponses

  1. Brigitte

    On cache des brins de paille
    Énorme comme des poutres,
    En hissant des murailles
    Pour que l’oeil passe outre .

    Et on lui fait gober
    Les fausses réalités
    De ces débiles shows,
    Purée de chamallow.

    Force est qu’un grain de sable
    Peut être parfois capable
    D’ouvrir les portes closes
    Du noir qui indispose .

    Et si chacun de nous
    En tenait à la main
    Ce serait comme un poing
    Contre un monde de dégout…

    J'aime

    05/17/2012 à 20 h 00 min

    • de reality show à debility show … le problème est que les spectateurs ne se portent pas forcément volontaires

      J'aime

      05/18/2012 à 10 h 45 min

      • Sourires, René, je ne suis pas certaine que tu ais tout à fait raison, car si ce genre de  » spectacle » n’était pas apprécié ( l’audimat doit en fournir une certaine preuve ), il végéterait enroulé dans ses bobines. Maintenant, il existe bien entendu des spectateurs ( et je fais partie de ceux-ci ), n’étant pas friands ( euphémisme ) de ces shows…. Mon humble avis !

        J'aime

        05/20/2012 à 16 h 17 min

  2. oui, enfin il y a ce qu’on propose… et en général plus c’est médiocre, plus ça recueille de spectateurs…
    plus on gobe facilement, moins on se pose de questions…
    et en tant qu’audimat, le nombre n’a jamais été une garantie de qualité, on valorise ce nombre, parce que dans le même temps, plus il y a de spectateurs, plus on fait passer de pubs, et les annonceurs se frottent les mains…

    Preuve en est que des émissions plus exigeantes
    ( je me souviens de celles de B Rapp par exemple), qui ne font pas audience, sont vite « congédiées »…

    J'aime

    05/20/2012 à 16 h 45 min

Répondre à Brigitte Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s