voir l'art autrement – en relation avec les textes

Maria Luisa Spazian – mordre le temps comme le pain


installation naturelle: -------" âme de l'arbre"... glace travaillée

 

Je voudrais mordre le temps comme le pain.

Trouver une résistance, laisser l’empreinte de mes dents.

Avaler l’essence, sentir la nourriture

Qui doucement envahit le sang.

Mais, fleuve invisible, le temps s’écoule.

Il murmure à mes côtés. A portée de main

Il me passe un poisson-fable, une pépite d’or

Déjà réabsorbée par des tourbillons.

Maria Luisa Spazian

 

Andy Goldsworthy: trace sèche de corps après la pluie

 

 

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s