voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jules Supervielle -Le forçat innocent » papier -03

photographie – Wright Morris

Une Réponse

  1. D’un pas lent j’entre franc la vie derrière

    J'aime

    04/12/2012 à 19 h 34 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s