voir l'art autrement – en relation avec les textes

Marina Tsvétaïéva – Tentative de jalousie


penture : Nicole Cerutti: Baptiste à la flûte

… J’aimerais vivre avec vous
Dans une petite ville,
Aux éternels crépuscules,
Aux éternels carillons.
Et dans une petite auberge de campagne
Le tintement grêle
D’une pendule ancienne – goute à goutte de temps.
Et parfois, le soir, montant de quelque mansarde,
Une flûte
Et le flûtiste lui-même à la fenêtre.
Et de grandes tulipes sur les fenêtres.
Et peut-être, ne m’aimeriez-vous-même pas…

 

Au milieu de la chambre, un énorme poêle de faïence,
Sur chaque carreau, une image :
Rose, cœur et navire.
Tandis qu’à l’unique fenêtre,
Il neige, neige, neige

 

Vous seriez allongé tel que je vous aime : paresseux,
Indifférent, léger.
Par instant, le geste sec
D’une allumette.
La cigarette brûle et se consume,
Et longuement à son extrémité
– Courte colonne grise – tremble
La cendre.
Vous n’avez même pas le courage de la faire tomber.
Et toute la cigarette vole dans le feu.

 

                                                                                                       10 décembre 1916
Marina Tsvétaïéva

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s