voir l'art autrement – en relation avec les textes

Falaise (RC)


Pays de Caux - falaises vues de haut

Le pays a connu sa limite, le paysage s’est arrêté.
En une chute brutale…
C’étaient  des prés, une surface aimable, doucement façonnée.
Où le jour se jouait.
Où le langage des herbes dialogue  avec la brise, et la panse suspendue des vaches à la géographie noire et blanche des robes.
C’est un paisible,en Caux, et pommiers espacés, que rien ne dispose  à la cassure.
Et c’est pourtant, l’extrème d’un pays, en chute blanche
Il ne s’incline même pas en une approche lente de mer,
dont seuls les oiseaux marins, nous avertissent, avant de suivre, le fil vertical, de l’épaisseur de roche.
Et son écho , assourdi , d’un chant liquide  et obstiné.

7 Réponses

  1. l’écho assourdi d’un chant liquide et obstiné…je l’entends, là , rouler sous ma peau. Merci, cette image habille bien l’instant.

    Et un grand merci aussi, que je n’ai pas pris le temps encore de t’envoyer, qui me revient en mémoire. Merci pour Soutine à côté de moi. Ce fut un autre très bel instant.
    La vie d’instants en instants est donc bien belle, n’est ce pas ?
    Amitiés Ren
    Porte toi très bien !

    J'aime

    04/23/2012 à 10 h 56 min

    • Merci aussi… pour cet écrit « falaise » d’aujourd’hui… en fait ça a été provoqué par un autre texte, et aussi, ma balade récente ( mais à l’opposé), les calanques de Cassis- vers Marseille, où j’étais il y a deux jours…

      J’ai effectivement trouvé que Soutine répondait (parallèllement), en image, à ton beau texte

      porte toi aussi bien, … pour l’instant j’ai un peu le moral en compote après le pourcentage de votes qui sont allés au FN pour le premier tout des élections présid.

      Ren

      J'aime

      04/23/2012 à 11 h 30 min

  2. ah Ren , je te comprends, je viens de prendre connaissance des résultats du premier tour dans mon village…j’ai dégringolé, Le Pen au premier rang des  » gagnants ». Déjà hier, en prenant connaissance des résultats nationaux, j’ai eu un immense frisson …mais là, c’est terrible, tu vois…je me sens  » mal entourée »…et dans les villages alentour, ça fait encore plus froid dans le dos…
    Mais continuons , portons nous bien…c’est la plus belle résistance, et ce n’est pas toujours aisé..ne crois-tu pas ?
    Je t’embrasse
    Nath

    J'aime

    04/23/2012 à 11 h 56 min

  3. Emma

    Je connais bien le pays de Caux , et j’ai vraiment retrouvé dans ces mots , mes impressions ressenties la-haut , au sommet des falaises quand le soleil dore les prés et que se melent le cri des mouettes jouants avec les courants aériens et le bruit du ressac , loin , loin tout en bas !!!
    Pour le reste … j’ai mal au monde depuis un petit moment déjà !!!!!!

    J'aime

    04/24/2012 à 11 h 20 min

    • Et en fait c’ets paradoxal, c’ets inspiré des calanques marseillaises, c’est de toute façon à peu près le même phénomène ( et la même roche calcaire)… qui s’arrête de façon abrupte, mais peut-être encore davantage dans le pays de Caux, effectivement, avec les verticales que l’on sait… j’ai fait là bas de très belles photos ( argentiques ), dans le temps, des lits de pierres pris dans les couches calcaires

      J'aime

      04/24/2012 à 11 h 28 min

  4. Emma

    J’ai aussi fait quelques photos d’ Etretat ou Fécamps ,une peinture … parce que j’ai souvent essayé de reproduire cet aspect très particulier de cette fin de terre , et j’aime bien l’idée que tu en donnes dans une rupture abrupte !

    J'aime

    04/24/2012 à 20 h 17 min

    • au niveau des falaises, à part les stations balnéaires ou connues que sont Etyretat et fécamp, c’ets le rapport avec la taille, qui marque ( notre taille par rapport à celle des falaises),
      la matière: la matière rocheuse en « suspension », et celle qui est étalée, les rochers, les galets, des algues ; l’humidité, naturelelment
      et le son: l’écho très particulier, et dense, du ressac des vagues, et celui des mouettes… tout le reste semblant « gommé »

      J'aime

      04/24/2012 à 22 h 14 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s