voir l'art autrement – en relation avec les textes

Anna Akhmatova – Les fleurs du rendez-vous manqué


peinture: autoportrait de Modersohn-Becker, avec une branche de camélias 1907

 
Autour  du  cou  un  fin  rosaire,
Des mains  cachées  dans un manchon,
Des yeux distraits et  sans  colère
Qui  jamais plus ne pleureront.

Un visage  qui  semble  pâle,
A cause  du  satin  lilas;
Jusqu’aux  sourcils mêmes, s’étale
Ma  frange  qui  ne boucle pas  .

La  démarche est  lente, incertaine ,
Et  n’a rien  du  vol  d’un  oiseau,
Comme  si le parquet  de chêne
Etait  sous mes pieds un radeau.

La  bouche  entrouverte  et  chagrine,
Je  suis  tout  près  de  suffoquer,
Et  frissonnent  sur ma poitrine
Les  fleurs   du  rendez-vous  manqué.

(1921)

5 Réponses

  1. Emma

    Tu dois connaitre mon admiration sans réserve pour Anna ….

    J'aime

    04/24/2012 à 11 h 11 min

    • Non, mais je vais apprendre à la connaître, comme je commence à la découvrir…

      J'aime

      04/24/2012 à 11 h 25 min

  2. Ah que c’est tout de même drôle, j’ai passé un bon moment hier à la lire…sourires…

    J'aime

    04/24/2012 à 15 h 34 min

    • ;_) les grands « esprits  » se rencontrent.. d’ailleurs tu as pu voir que j’ai fait une variation, sur la tienne – par rapport à Cribas – que j’ai encore un peu modifiée,

      J'aime

      04/24/2012 à 15 h 55 min

  3. oui, j’ai bien vu et j’ai soupiré d’aise…c’est un bon heurt…( ma définition primale du bonheur)

    J'aime

    04/24/2012 à 16 h 15 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s