voir l'art autrement – en relation avec les textes

Lac Tengrela ( RC)


photo perso: nenufars du lac Tengrela

Des ombres grasses, entrent en mouvement,  suspendues,
parmi les chaînes de roseaux , fibres, racines, et la vase douce.

Les nénuphars s’étalent  d’ éclats circulaires
A peine visibles flirtant avec la surface,
Comme des phylactères de soir
Prêt au silence de la nuit
Et au  parfum de l’amertume
– mélancoliquement.

L’or du soleil est loin , et les barques  silencieuses
Glissent  sur le mystère aux paupières liquides
Dont on ne sait ,si, observateur, il tolère le pêcheur tardif
Approuve la chute  du jour, la remontée lente des pachydermes
Et le dialogue d’une nature  ignorée, à mesure  que les ombres  s’étendent
Le déplacement  furtif de la faune nocturne, froissant un instant les rideaux  d’ajoncs, sous la pesée des éclats de métal d’une lune orgueilleuse.

RC       6 mai 2012

photo perso:    barque « ponton »        lac Tengrela,  région de Banfora   –  Burkina-Faso

2 Réponses

  1. Emma /Mj

    L’heure « entre chien et loup  » j’aime bien le passage progressif du soleil d’or à la lune orgueilleuse….

    J'aime

    05/09/2012 à 21 h 07 min

    • Oui, et en fait, ce que j’évoque, c’est ce lac, où surgissent , à la tombée du soir, des hippopotames ( les ombres grasses, en mouvement ), qui sont en « colonie », assez importante, … et le rapport respectueux qu’il y a là bas entre les habitants humains, et habitants animaux…

      J'aime

      05/11/2012 à 10 h 53 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s