voir l'art autrement – en relation avec les textes

Miguel Veyrat – Quand je n’aurai plus d’ombre


 

 

photo: Ion Zupcu papier en arrondi

Miguel Veyrat aime nous faire partager  ses textes, dans  sa  « poésie  sans frontière »

On peut  retrouver plusieurs  ouvrages  édités  en langue espagnole, par exemple « Poniente » …  il diffuse  également   ses écrits

sous  forme  de pdf en plusieurs langues 

dont  est extrait ce poème ci-dessous

 

voila  l’un d’eux

 

Quand je n’aurai plus d’ombre
et que s’envolera vers le nord mon génie
—parmi l’eau et les miroirs,
je viendrai avec le vent te voir.
Ombre noire ou ombre claire
—toujours je serai pour l’autre
un rêve brisé sous le crâne:
Mon double dort avec moi.

 

 

Miguel Veyrat

 

2 Réponses

  1. Emma /Mj

    J’aime bien ce court poème , très beau … mais ….. je trouve étrange que sans l’avoir lu , j’aie posté à peu près au meme moment , l’ Ombre d’Andersen ! La coincidence est plus fine encore si l’on sait la réference aux pays chauds du Savant d’Andersen …. De ton coté tu ne pouvais pas avoir lu mon message .. etrenge chose que le net !!

    J'aime

    05/19/2012 à 17 h 39 min

    • Tu as vu peut-être que j’ai « récidivé » avec un autre, aujourd’hui… du même Miguel

      J'aime

      05/20/2012 à 13 h 01 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s