voir l'art autrement – en relation avec les textes

Trains sans retour (RC)


 

 

Il y a des trains
Dont jamais de marche arrière
Ne fera de retour
Pour les déportés d’Auschwitz

Dans les wagons à bestiaux
Aux planches lacérées d’ongles défaits
Le chemin de fer
Est la porte de l’enfer

Et les corps meurtris
De kilomètres de désespérance
Dans les cris , l’agonie
Et les excréments

L’avenir « terminal » des camps,
Miradors et baraquements,
Les coups , les soldats
Les nuages en fuite, peut-être

Mais l’horreur assurée
Et les trains toujours
Pour « remplacer » ceux
Partis en fumée.

 

 

RC  21 Mai 2012

 

Une Réponse

  1. Pingback: Ismaël Kadare – la locomotive | Art et tique et pique- mots et gammes

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s