voir l'art autrement – en relation avec les textes

Claude Albarède – le dit


 

 

Le dit

On dit rumination
mais c’est de l’herbe folle
agitée par le vent

On dit même harmonie
c’est de la pierre qui refuse
d’aller plus loin contre l’abîme

Et parfois on dit rêve
c’est le troupeau
debout sur ces arêtes
et ruminant
l’herbe contrariée.

Claude Albarède

 

Une Réponse

  1. Une pierre est frôlée

    Une pierre est frôlée
    un brin d’herbe frissonne
    une aile passe
    et caresse le vent

    Tout se retient et se donne
    dans le chemin
    imprenable du monde

    Comme cette pensée
    qui vole autour de l’homme
    ce souvenir
    où le temps recommence
    et cet amour
    plus court chemin ensemble
    de la terre au soleil…

    Claude Albarède..

    J'aime

    06/26/2012 à 8 h 07 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s