voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jean-Claude Pirotte – blues 04


si tu poses ton regard

sur le pianiste noir

au fond du bouge obscur

ne le détourne pas

tu verras s’élever

des fantômes de fleurs

et des halos de lune

dans la fumée du bar

extrait du recueil   » le promenoir magique »

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s