voir l'art autrement – en relation avec les textes

Parole scellée ,de l’intérieur ( RC )


Sculpture;                       une vue inhabituelle  de la                  « muse endormie »,        de Constantin Brancusi,  Paris

 

 

Les objets muets  le montrent  du doigt
Celui-ci ne parle pas,  et c’est toi
Tes yeux  roulent,  depuis ton plus jeune  age
Sans connaitre, le discours, et le bavardage.

La force  du silence impressionne…
Ils  parlent beaucoup,  tu chantonnes
Marqué , peut-être  d’une aile  d’ange
Tu ne souris pas …. çà dérange

Tout se passe au loin, de ta tête
Certains  diront, peut-être, que  tu t’entêtes
Qu’autour de toi, la vie  glisse
Et que tu es, on dirait, sans malice

Bien sûr, on peut toujours en rire,
– ( On ne parle pas pour  ne rien dire )
———Tu maintiens la parole  à distance
Et fais  éclore,           des fleurs de silence…

 

 

RC  – 20 septembre  2012

 

( en rapport avec  le texte  de Françoise Lefèvre  » le petit prince cannibale » ed Actes/sud 1990 , racontant les rapports  dune mère  et de son enfant autiste)

4 Réponses

  1. Ah si je pouvais seulement faire éclore des fleurs de silence ! … J’en ferais des bouquets ! Joli !

    J'aime

    09/22/2012 à 0 h 24 min

  2. Je préfère le silence qui est tellement bruyant lorsque l’on sait l’écouter.

    J'aime

    09/25/2012 à 19 h 56 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s