voir l'art autrement – en relation avec les textes

Francis Ponge – Racines


peinture: Serge Plagnol: corps vertical

 

 

 

L’espoir est donc dans une poésie par laquelle le monde envahisse à ce point l’esprit de l’homme

qu’il en perde à peu près la parole, puis réinvente un jargon.

Les poètes sont les ambassadeurs du monde muet.

Comme tels, ils balbutient, ils murmurent, ils s’enfoncent dans la nuit du logos,

-jusqu’à ce qu’enfin ils se retrouvent au niveau des RACINES, où se confondent les choses et les formulations.


Francis Ponge

in « Le monde muet est notre seule patrie »

 

 

Une Réponse

  1. C’est un cheminement à tâtons et les racines poussent toujours plus loin et chaque fois le  » jargon » se réinvente.

    J'aime

    10/14/2012 à 13 h 46 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s