voir l'art autrement – en relation avec les textes

Une pierre qui n’a pas réussi à se fondre dans le cours de l’histoire ( RC )


sculpture romaine,     musée lapidaire              Narbonne

C’est ainsi  qu’en un milieu neutre,
Un éclairage  parfait, un air ventilé
Sort de l’anonymat, une pierre, parmi d’autres
Et celle-ci, que l’on comprend très ancienne
Et bousculée par la fureur  des ères

Se retrouve presque  incongrue
Immergée dans un autre siècle.
Une pièce rapportée qui n’a pu réussir
A se fondre dans le cours de l’histoire,
S’il en était une, que l’on peut  saisir,

A retourner à sa forme première de pierre.
On y distingue, incrustées,
Deux silhouettes, et celle d’un enfant
Dont les traits martelés, illisibles
Gardent leur prestance première.

Profondément gravés dans la masse
Ils nous disent  quelque  chose,
D’une  voix inaudible
Leur présence  est fossile
Et accompagne  l’hier ….

RC    – 13 octobre 2012

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s