voir l'art autrement – en relation avec les textes

Brigitte Tosi – Un jour la mer ne viendra plus


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un jour la mer ne viendra plus

Frapper à la porte de mes yeux

 

Je battrai des paupières,

Oscillant sur la vague

De mon humeur vitrée,

Croyant retenir, encore,

Un peu de vie et de lumière

 

Le vent coudra ma bouche,

Cette fissure du visage,

Ce rouge murmure,

Cette pâle plainte

De mots hasardeux

Un coup de lune foudroyant

Viendra lisser mon front paré

De tôle grise ondulée

 

Un jour la nuit viendra

M’échouer dans la mer 

La marée haute engloutira

Les chairs mortes de mon corps

 

Un promeneur distrait

Lancera sur la vague

Les galets de mes yeux

Endormis sur la plage

 

Un jour le mot

ne viendra plus

 

 

Brigitte Tosi

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s