voir l'art autrement – en relation avec les textes

Federico Garcia-Lorca – chanson de l’oranger stérile


peinture          Gisele Gautreau

Bûcheron.

Coupe moi de mon ombre,

Libère-moi du tourment

de me voir sans fruit.

Pourquoi suis-je né parmi les miroirs?

La journée fait des cercles autour de moi,

et la nuit me copie

dans toutes ses étoiles.

Je veux vivre sans me voir.

Et je vais rêver que les fourmis

et des bavures des chardons sont

mes feuilles et mes oiseaux.

— traduit de la version anglaise suivante par RC:

Song of the Barren Orange Tree

Woodcutter.

Cut my shadow from me.

Free me from the torment

of seeing myself without fruit.

Why was I born among mirrors?

The day walks in circles around me,

and the night copies me

in all its stars.

I want to live without seeing myself.

And I will dream that ants

and thistle burrs are my

leaves and my birds.

Woodcutter.

Cut my shadow from me.

Free me from the torment

of seeing myself without fruit.

« Song of the Barren Orange Tree »

2 Réponses

  1. J’aime beaucoup le texte de ce grand poète !

    J'aime

    10/19/2017 à 6 h 15 min

    • merci aussi – je ne connais pas tant que ça, mais j’ai eu l’occasion d’écouter très récemment un enregistrement audio  » il y a eu crime dans Grenade »…

      J'aime

      10/19/2017 à 6 h 46 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s