voir l'art autrement – en relation avec les textes

Philippe Vallet – mes trop-pleins de mots


peinture perso: Brillance Evans -  au collage oriental 1990

peinture perso:     Brillance Evans – au collage oriental       1990   (  hommage à Bill Evans )

 

et mes trop pleins de mots dansent

le présent jeté au visage

déroule mère-envies

effleurer impossible raison

 

 

*

notre cage matière choc

drames de nos silences

épars le temps se compte

goutte à goutte poreux

 

*

 

tout un échafaudage porte mes bras désarmés

de bord à bord à l’outremer

la mémoire dénommée

plus qu’un poing

une lanière coup frappe

force éperdue où partir

*

 

 

est une ruelle étroite

rigole où nos yeux effarouchés guettent

une odeur où rouler

s’asseoir

*

 

 

nous léchons nos plaies longtemps

elles portent saveurs à nos parvis

*

 

 

peaux vous n’êtes plus anonymes

bourdonne veines visibles

au coeur offert alentour

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s