voir l'art autrement – en relation avec les textes

Michel Hubert – hypothèse de craie – captif d’un homme 13


photo  Christine Lebrasseur

photo Christine Lebrasseur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-13-

pure et simple

ce qui n’était qu’intuition

de ce feu

ô phalène crépusculaire

eut suffi à maintenir

ta pâle fascination de l’hiver

plus longuement distincte

de celle autrement transparente

de la mort

on ne recommence pas deux fois

à la face l’innocence

même si j’accepte ta douleur

-illégitime ta douleur-

comme le plus fidèle double de tes yeux

certes ton double même vieilli

d’aussi longues années

se souviendra

que dans cette réalité fragmentaire

il est un ailleurs encore

-par delà les terres basses de l’enfance auquel tu appartiens

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s