voir l'art autrement – en relation avec les textes

Annie Leclerc – Eloge de la nage


peinture     : David Hockney

 

Nager veut que l’on creuse davantage le lit de la rivière, qu’on en favorise le passage, qu’on en élargisse le cours,
Nager veut accroître la conscience de la conscience de l’eau.
Nager cherche de tous ses membres bien étirés à augmenter la joie menue de nager.
Au fond nager cherche à nager. A rejoindre la rivière, étant rivière déjà, cherchant à se joindre elle-même, à se connaître, à se fondre en évidence de soi.
C’est ainsi qu’elle y va, qu’elle y court.
La rivière n’en finit pas de rejoindre la rivière.
Ainsi nager sert au poème qui sert à nager qui sert au poème qui sert à vivre.
Autrement dit, à aimer, autrement dit à mourir.

Annie Leclerc, Éloge de la nage, Actes Sud, mai 2002

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s