voir l'art autrement – en relation avec les textes

Cathy Garcia – Luciole


 

 

 

photo paige de Ponte, extraite  de Gaia

photo        Paige de Ponte,        extraite de Gaia

 

Tu es
beau
de cette beauté brute
encore un peu gauche
bougonne
farouche
tes pommettes tes yeux
me parlent d’un ailleurs
que j’ai déjà connu

comment pourquoi
résister
tendre esquisse de vol
les gestes en équilibre
étonnés d’eux-mêmes

comment pourquoi
oublier
cette lumière
au dedans
au-dehors
le vent qui berce
sur nos têtes
les arbres en partance
imaginaire

le parfum du bois
le grognement de la chienne
et la nuit soûle
d’étoiles
qui se roule à terre

comment pourquoi
s’arracher des lèvres
ce goût d’effraction ?

tu es
vois-tu

de ceux qui me voient
comme je me rêve

l’illusion
est si belle

vaut bien la blessure
que tu ne manqueras pas
de me faire

 

4 Réponses

  1. Chaque rencontre ne serait-elle pas cette affreuse illusion qui nous laisse blessée jusqu’à la moelle et que pourtant nous quettons toujours?
    Et c’est fou de savoir que derrière ce grand bonheur se cache un abîmement.

    J'aime

    04/06/2013 à 13 h 42 min

    • C’est quand même une vue bien pessimiste… « normalement », qui se rapprochent, complètent leur être avec celui de l’autre ( au moins en partie)…
      c’est ensuite, l’écart qui peut faire que les êtres se séparent ( en esprit d’abord et en corps), qui laisse blessé…

      et notamment parce qu’on a des doutes sur soi-même ( n’avoir pas pu « assurer », , contribuer suffisament au bonheur de l’autre….
      je ne pense pas que le bonheur soit associé systématiquement à un abîmement, et même si l’éloignement est devenu inéluctable, la part du coeur peut résonner ( enfin c’est mon cas), encore.

      Quant à la blessure dite par Cathy Garcia, je pense plutôt à la flèche de Cupidon, bref, la métaphore de l’amour physique…

      on dira qu’il ya des blessures plus terribles.

      J'aime

      04/06/2013 à 14 h 04 min

  2. quêtons….(oups!)

    J'aime

    04/06/2013 à 13 h 44 min

  3. Désolée si mon comm. sent un peu (trop?) le vécu!

    J'aime

    04/06/2013 à 14 h 42 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s