voir l'art autrement – en relation avec les textes

Severine Landry – Ne rien oublier


GalleryImage2

image virtuelle – maglor

Et ne rien oublier de l’obscurité

scintillante de la voix du silence

de l’absence réconfortante de

l’empreinte de son être de la

tendresse de son œil sombre.

 

Ne rien oublier

de sa présence palpable

dans l’isolement de la nuit

où le sommeil s’éclipse

et règne la lune pleine

gorgée de lumière douloureuse.

 

Elle parle encore

dans le mutisme

du monde endormi.

 

(paru dans la revue « 17 secondes »)

Advertisements

Une Réponse

  1. Mj

    Bien cette image intemporelle ! mais le texte semble n’avoir pas suivi le temps qui passe … (l’obscurité a chassé la couleur ? )

    J'aime

    07/04/2013 à 9 h 03 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s