voir l'art autrement – en relation avec les textes

Esther Tellermann – Voix à rayures


photo: extraite  du livre  Gaia

photo: extraite du livre   « Gaia »

 

 

 

 

 

VOIX À RAYURES

Pour Henri

Dans le nom du troisième
et sa boucle
j’emplissais le monde
d’épilobes
de socles
de gneiss et de
doubles reflets
et sur l’ancienne mer
là où l’homme
avait pris la couleur
j’attendais le faucon

la ville de douze étoiles.

**

Rêve maintient
le rêve   si
ne sommes trop lourds
inventons
une noce
une couche animale
à l’intérieur de la vague
si
chevauchons    nos syllabes
d’une passe
à l’autre
et nos rires    comme
paquets d’émeraudes

trouent le souvenir.

 

Esther Tellermann, (terres de femmes)

 

 

photo Inner Flow

photo Inner Flow

 

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s