voir l'art autrement – en relation avec les textes

Anne Pion – Arbre nocturne


–          estampe: Chu Ta

Sous les étoiles, un arbre noir,

Un vieux pin sans âge

Étranger à notre temps, mais vivant

Portant comme une ancienne mémoire

Les blessures de son écorce.

Noirs contours tracés par la nuit,

Indéchiffrables signes

De la vieille écriture de la nature

– Décomposition et éternité –

Dont l’ordre nous échappe.

Au-delà est la parole perdue.

Anne Pion

(face à une peinture de Fabienne Verdier)

ANNE PION    « ÉCRIRE ET PEINDRE  Editions Voix d’Encre 2010

poème 313

écrit  que l’on peut retrouver  dans  l’anthologie des poètes  d’aujourd’hui.de JJDorio

Advertisements

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s