voir l'art autrement – en relation avec les textes

Sarah Mostrel – La poésie se meurt


 

4819540882_11e28245fb posts_L

 

La poésie se meurt

Avec la fin des étoiles
Avec le feu des volcans éteints
Avec la mort des oubliés

La poésie s’efface
Sur cet enfant sage
Qui n’a pu rêver ni même crier
Lorsque le sort l’a si sauvagement rejeté

La poésie s’envole au gré d’images folles
Dans le berceau des vagues
Aux rythmes allaités
Par un dieu, une tempête ou… serait ce Eole

Qui mène ainsi la barque
De la sonnerie aux morts
A l’assaut de la vie
Et la résurrection tant attendue ?

La poésie se meurt
Mais si j’ai survécu
Ce n’est que pour pouvoir encore
Prononcer l’hymne Poésie

4 Réponses

  1. Balayée par les vagues
    la barque échoue sur le sable
    jouet des flots

    en partage
    Alice

    J'aime

    12/14/2013 à 14 h 23 min

    • merci beaucoup Alice…

      J'aime

      12/16/2013 à 9 h 36 min

  2. Belle photo et beau poème !

    J'aime

    12/15/2013 à 8 h 04 min

    • Oui c’est vrai.. et mon « travail », consiste justement à dénicher des écrits de qualité… s’ils me touchent ou vous touchent aussi, c’est bien qu’il « se passe quelque chose »… à leur lecture…

      J'aime

      12/23/2013 à 10 h 18 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s