voir l'art autrement – en relation avec les textes

Henri Etienne Dayssol -Les gants


(H E Dayssol, dirige  le site « Voxpoesi », consacré essentiellement  à la littérature et poésie corses.

Cet article fait référence aux athlètes levant un poing ganté aux jeux olympiques de Mexico en 1968. On se réfèrera directement à l’article de HED pour l’image:  cliquer  sur le titre  « les gants »        . L’illustration ci-dessus provient du site histoiredusport.fr.

LES GANTS

– On ne prendra plus qu’un seul gant,

Celui de la main gauche,

Pour s’habiller le coeur

Et garder le sang chaud;

– Celui de la main droite

On le jettera aux orties

Et on s’en ira tête nue

Serrer la main du vent…

– Henri Etienne Dayssol –

Publicités

2 Réponses

  1. alain lasverne

    Simple et bien envoyé vers la liberté. Je sais pas pourquoi, ça m’a fait penser à ce poème de Victor Hugo que tu connais sans doute, Demain dès l’aube.

    J'aime

    03/27/2014 à 10 h 26 min

    • Bonjour… non je ne connaissais pas, mais je viens d’aller le lire ( je connais mieux les modernes que les classiques) et effectivement, il y a une fluidité et une simplicité, dans la parole, exprimée en quelques lignes, qui recèle tout un monde …

      J'aime

      03/27/2014 à 10 h 34 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s