voir l'art autrement – en relation avec les textes

Alejandra Pizarnik – nuit


peinture:Edw  Munch  fille  à la fenêtre 1893

peinture:            Edw Munch fille à la fenêtre 1893

 

 

 

NUIT

Je sais peu de choses de la nuit

mais la nuit semble me connaître,
et même plus , m’aide comme je le voulais,
l’existence me couvrant avec ses étoiles.

Peut-être que la vie est la nuit et le soleil , la mort.

Peut-être la nuit n’est rien

On peut tout supposer
et les êtres qui vivent nulle part.

Peut-être les mots sont tous là
dans le vaste vide des âges
nous rayant l’âme des souvenirs.

Mais la nuit , a savoir la misère
Qui boit notre sang versé et nos idées.
Elle doit haïr nos yeux
Les sachant pleins d’intérêts, de malentendus.

Mais il arrive que j’entends le deuil de la nuit dans mes os.
Leurs immenses délires de larmes
et des cris ,disant,que quelque chose s’en est allé pour toujours.

Sans jamais de retour.

 

LA NOCHE

Poco sé de la noche

pero la noche parece saber de mí,
y más aún, me asiste como si me quisiera,
me cubre la existencia con sus estrellas.

Tal vez la noche sea la vida y el sol la muerte.

Tal vez la noche es nada

y las conjeturas sobre ella nada
y los seres que la viven nada. Tal vez las palabras sean lo único que existe
en el enorme vacío de los siglos
que nos arañan el alma con sus recuerdos.

Pero la noche ha de conocer la miseria
que bebe de nuestra sangre y de nuestras ideas.
Ella debe arrojar odio a nuestras miradas
sabiéndolas llenas de intereses, de desencuentros.

Pero sucede que oigo a la noche llorar en mis huesos.
Su lágrima inmensa delira
y grita que algo se fue para siempre.

Alguna vez volveremos a ser.

 

 

Publicités

3 Réponses

  1. arthemisia83

    « la vie est la nuit et le soleil, la mort. »

    Grosse et mienne (une des miennes) question, tant la nuit est un lieu d’expérience alors que le jour est déjà tout fait avant qu’il naisse.

    J'aime

    04/19/2014 à 22 h 16 min

    • Telle est la question de l’extinction et de la renaissance… mais c’est évidemment regarder par le « petit bout de la lorgnette »… que la terre tourne sur elle-même et passe alternativement du jour à la nuit, n’empêche pas le soleil de briller ailleurs, comme des milliards d’autres étoiles… ( donc effectivement le jour est tout fait avant qu’il ne naisse ( à notre regard )………….

      par contre les étoiles elles sont confrontées à leur vraie nuit,
      celle de l’espace sans lumière, et tôt ou tard, comme nous , menacées d’extinction

      et peut-être avec des collisions de futures renaissances, en cela çà rejoint Sisyphe.

      J'aime

      04/27/2014 à 9 h 12 min

  2. arthemisia83

    « Il n’y a pas de soleil sans ombre, et il faut connaître la nuit. »
    Albert Camus – Le Mythe de Sisyphe

    J'aime

    04/19/2014 à 22 h 45 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s