voir l'art autrement – en relation avec les textes

Au bord de l’image – ( RC )


Afficher l'image d'origine

peinture  Tammy Zebruck-

 

 

Je suis resté là,          au bord du miroir,

Prêt à y allonger le pas,

Pour,             comme Alice,

Passer à travers,

Si,              sur le  lac,

La pellicule de glace     casse,

Et qu’ainsi je me retrouve,

Happé              par les nuages,

Et    dans la flaque,

–        L’onde replie ce qu’elle boit,

Dans l’autre sens …

 

Car on sait,

Que l’eau se fait un plaisir,

D’inverser le cours de la logique,

Enfin,         celle que l’on croit posséder.

Et je suis resté             là,

En équilibre,

Les pieds devant l’image,

Un monde qui n’existait

Plus         que par son reflet,

Et son illusion,

Doutant même          de son existence,

Juste sous la surface,

Des choses.

 

 

RC – avril 2014

 

 

Et avec bien entendu,        sur ce thème, les célèbres « nymphéas » de C Monet

Advertisements

6 Réponses

  1. Bonjour René,
    Oh c’est moi qui me trouve comme  » Au bord d’une image », après avoir lu tes magnifiques rimes que tu as apposé à mon  » Last Song ».
    Magnifiques, mais aussi très émouvantes en ce qui me concerne, car en relisant ce poème écrit en 2013, une autre signification surgit en moi dans un frisson venant me parcourir par rapport à cette période actuelle et précise de l’année où « IL et Elle » (mes parents) se sont retrouvés au de-là du miroir…
    Et là, tes paroles rejoignent, indirectement, mais pour moi d’une manière si probante, celles que j’ai composé pour EUX dans un poème que je compte poster aujourd’hui ou demain …
    Double écho donc, avec cette émotion de sentir que tes mots pourraient avoir été prononcés par Elle, pour Lui, en ce jour où Il est venu la retrouver, où Elle est venue le chercher … Tu me fais un cadeau IMMENSE, crois-moi
    Mille fois merci René, avec des perles de rosée au bout des cils…

    J'aime

    08/02/2014 à 15 h 13 min

    • C’est intéressant comme ta lecture est influencée par ton passé récent… en fait ce que j’écrivais pour « last song », est au contraire un hymne à la vie, l’amour… où finalement, on en arrive à oublier le matériel…

      Je l’ai écrit aujourd’hui…

      Au bord de l’image, c’est plutôt une idée « plastique », sur la réalité ( ??) de l’image renvoyée par son reflet, et notamment de l’eau comme le montre si bien Monet, que j’ai choisi pour accompagner…

      Et à part ça — que deviens tu ? — je n’ose plus t’écrire directement … si ce que j’envoie tombe dans les spams…

      J'aime

      08/02/2014 à 15 h 24 min

  2. Tu sais, j’ai ressenti cette hymne à l’amour, mais en la circonstance spéciale, je lui ai attribuée une connotation encore plus épurée du matériel, allant donc vers l’immatériel de l’au-delà, peut-être particulièrement influencée par ta dernière strophe. En tout cas, je dois dire que ton poème m’est très cher, même, si, sourires, je vois ce que je désire voir, dans cet écho et même dans ma vision nouvelle de mes propres rimes ! J
    Je t’expliquerai mieux, mais en fait, il y aujourd’hui comme un fardeau qui s’est envolé, et ceci, grâce à toi !
    Tu as raison, tes mails sont encore partis dans des spams, et de plus, j’ai eu personnellement des problèmes de pc attaqué par une « vilaine bestiole », ne sachant pas où donner de la tête … ( Promis, je t’écris bientôt !)
    Je suis ravie de retrouver tes mots , et puis, je reviendrai relire ton poème, car là je dois avouer que l’émotion ressentie aujourd’hui a été trop intense pour que je puisse me plonger intégralement dans ton  » Au bord de l’image « .
    Je te souhaite un excellent week-end et bises de panthère !

    J'aime

    08/02/2014 à 19 h 15 min

    • oh.. une bise de panthère… ( je te la restitue augmentée… sachant que mon animal fétiqche est l’éléphant… )

      Panthère…ça me rappelle ma petite chatte noire ( ma petite panthère noire ) hélas disparue…


      pour les « vilaines petites bêtes du PC « …( plus sournoises que les panthères ) de temps en temps il faut le reformater…

      et j’ai installé qq chose d’assez efficace qui s’appelle « Spybot search & destroy. ».. comme le dit son nom, qui détecte des espions, qui s’infiltrent dans le système histoire de te bombarder de pubs indésirables etc

      Bonne soirée et excellent week-end aussi
      R

      J'aime

      08/02/2014 à 19 h 36 min

  3. C’est magnifique, merci pour ce moment de poésie

    J'aime

    04/02/2015 à 7 h 37 min

    • merci bien…

      J'aime

      04/02/2015 à 11 h 57 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s