voir l'art autrement – en relation avec les textes

La cathédrale – ( RC )


La Cathédrale: Rodin, Musée Rodin

La Cathédrale:              Rodin,        Musée Rodin  Paris

 

Croise les mains au-dessus  du cœur,
Il faut protéger le feu,
Et des orages  et des brisures,
Une cathédrale de chair, où même
Les mots  n’ont plus de prise,
Assoupis à la naissance des eaux .
Seule  s’élève la musique,
Entre les doigts des voûtes,
Avant  qu’elle ne retombe,
Et tienne à distance,
Toute la cacophonie du monde,
Où les bruits se heurtent.

Il y a si peu de temps à vivre.

RC- juillet  2014

2 Réponses

  1. crier à s’en déchirer le cœur,crier pour faire taire la douleur hurler pour avoir moins peur..
    jamais je ne me résignerai JAMAIS!! (pardon) c’est la faute de ton poème qui me déchire l’âme.

    J'aime

    07/14/2014 à 21 h 29 min

  2. Ce n’est pas dans mes intentions de déchirer l’âme..
    mais peut-être de prêter davantage attention à ce qui nous émeut,
    au delà du brouhaha des paroles.
    – c’est pour çà que je parle de musique – même si l’attitude « contemplative », suggérée, ( et renforcée par le rapport avec le mot connoté « cathédrale » ) n’est pas forcément une pratique que j’observe…

    mais disons que la sculpture de Rodin, à laquelle j’ai pensé tout de suite en écrivant ce texte, s’y prêtait bien – je trouve- et a donc guidé le choix du titre et la suite…

    J'aime

    07/16/2014 à 11 h 13 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s