voir l'art autrement – en relation avec les textes

Federico García Lorca – ruches


 

photo: façade d’immeuble à Hong-Kong

 

Ruches

Nous vivons dans des cellules
de verre,
dans des ruches d’air!
Nous nous embrassons à travers
du verre.
Merveilleuse prison,
dont la porte
est la lune! 
 
(Trad: Colo) – dont il faut signaler  le blog franco-espagnol

 
Colmena
 
 

F. García Lorca

¡Vivimos en celdas
de cristal,

en colmena de aire!

Nos besamos a través

de cristal.

¡Maravillosa cárcel,

cuya puerta

es la luna!

Une Réponse

  1. Un de mes poète préféré.

    J'aime

    04/10/2015 à 13 h 04 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s