voir l'art autrement – en relation avec les textes

Jean-Gilles Badaire – L’atelier


photo perso: expo J Gilles Badaire "nos fantomes"   avril 2015

photo perso:             expo J Gilles Badaire              « nos fantômes » avril 2015

 

 

L’Atelier

Bien d’autres y verraient la forge du vent, le ventre du chaudron, l’irréconciliable,

mais non plutôt l’odeur des roues dans la neige et les efforts calleux.

Je vis dans ce marécage aux accents roux et mauves d’un au-delà de magicien.

La peinture est collée contre les vitres, le ciel est d’araignée,

les pots attendent qu’un maelstrom interne les habite.

Et la pensée ravaude le moindre effet du réel.

J’absorbe jusqu’à l’étouffement les torpeurs des goudrons et des graisses

et les restitue ainsi mouillées sur la toile d’or et de lin.

La mort dort certainement ici.

Les ongles noircis.

J-G. BADAIRE

photo perso - vue de l'exposition Badaire - Marvejols

photo perso – vue de l’exposition Badaire – Marvejols

Publicités

2 Réponses

  1. un labyrinthe, des araignées
    du temps
    la lumière blafarde
    du présent
    et soudain
    un enchevêtrement, des cheminées
    d’où s’échappe
    un bouillonnement de création.
    L’or s’invite…

    J'aime

    06/15/2015 à 16 h 31 min

    • Car effectivement dans ses peintures apparait quelquefois une trainée ou touche très discrète, couleur or…

      J'aime

      06/15/2015 à 22 h 15 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s