voir l'art autrement – en relation avec les textes

Eugénio de Andrade – Matière solaire XVIII


Afficher l'image d'origine

Sculpture: Henry Moore

 

 

J’ai aimé ces endroits

Où le soleil

Secrètement se laissait caresser.

 

Où étaient passées des lèvres

Où les mains avaient couru innocentes,

Le silence brûle.

 

J’ai aimé comme on brise la pierre ;

Comme on se perd

Dans l’insensible floraison de l’air.

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s