voir l'art autrement – en relation avec les textes

Ernest Pépin – À Port-au-Prince les poètes sont légions


Soth17.jpg
photo:   Soth

 

À Port-au-Prince les poètes sont légions

Ils lancent dans la ville

Des ailes de papillons

Des avions en papier

Des lettres d’amour

Des colibris bleus

Et des cris de prophètes

Et la ville s’envole dans un rire de poète

Et la ville saigne

Et la ville prend la drogue du soleil

Et la ville tourne en rond

Comme un chien qui se mord la queue

Et la ville jouit comme une fleur sauvage .

 

on peut lire   tout un ensemble de poèmes    » A port au Prince »...  sur le site  d’Africultures

2 Réponses

  1. Légions ne rime pas avec poètes , c’est trop flippant …!!!

    J'aime

    07/25/2016 à 11 h 20 min

  2. Jolis vers. Merci de ce partage.
    Bien à vous,
    Mari

    J'aime

    07/25/2016 à 17 h 18 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s