voir l'art autrement – en relation avec les textes

Thomas Pontillo – Pourquoi l’écriture, aussi, est une demeure précaire?


bertrand môgendre -.jpg

photo Bertrand Môgendre

 

 

En réalité, c’est le malaise qui nous pousse à écrire.

Malaise indéterminé.

Quel désir nous brûle, nous porte au-delà de nous-même?

Pourquoi l’écriture, aussi, est une demeure précaire?

 

extrait de  »

Carnet pour habiter le jour

« 

Publicités

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s