voir l'art autrement – en relation avec les textes

Georges Drano – une longue histoire qu’on abat d’un coup


Adams, Ansel (1902-1984) - 1940 Jeffrey Pine, Sentinel Dome 8251850874.jpg

photo: Ansel Adams

 

 

A l’étrave d’obscures forêts l’arbre
est entré dans le récit du voyageur.
Il a ouvert son royaume de cime
et de vertiges qu’il avance dans ses 
ramures jusqu’aux bords des routes.
Il monte à la lumière qu’il accroche
au ciel avec des cris d’oiseaux . A la
lisière tremblante de l’ombre il se
tient par les branches au-dessus du
vide. Il a des feuilles pour chaque
jour, il remonte les vents, les floraisons,
les chutes, les craquements d’écorce.
Il a une longue histoire qu’on abat
d’un coup.

 

Extrait de Premier soleil sur les buissons – Editions Rougerie

Publicités

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s