voir l'art autrement – en relation avec les textes

Louisa Siefert – il est des pistes


Résultat de recherche d'images pour "crepuscule nolde"

peinture   Emil Nolde :mer avec ciel rouge

 

Au clair soleil de la jeunesse,
Pauvre enfant d’été, moi, j’ai cru.

– Est-il sûr qu’un jour tout renaisse,
Après que tout a disparu ?

Pauvre enfant d’été, moi, j’ai cru !
Et tout manque où ma main s’appuie.

– Après que tout a disparu

Je regarde tomber la pluie.

Et tout manque où ma main s’appuie

Hélas! les beaux jours ne sont plus.

– Je regarde tomber la pluie…
Vraiment, j’ai vingt ans révolus.

 

Louisa SIEFERT « Les rayons perdus »
(Albin Michel)

3 Réponses

  1. Oui, et tout manque où ma main s’appuie, c’est très beau…
    Amitiés

    J'aime

    06/04/2018 à 7 h 34 min

    • merci – j’ai visité votre site et certaines de vos publications… mais d’après ce que j’ai vu on ne peut pas y insérer des commentaires ? – bien à vous RC

      J'aime

      12/29/2020 à 12 h 18 min

  2. Marine LOU POUEYOU

    Je repasse, j’ai un autre blog si ça ne passe pas sur Dans les voiles, c’est le jardin de Titi (et aussi Emprises de brises pour la poésie).
    Merci d’être passée, bonne fin d’année

    J'aime

    12/29/2020 à 12 h 51 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s