voir l'art autrement – en relation avec les textes

Que me reste-t-il ? (Susanne Derève)


scan 32

                     René Chabrière  dessin ( d’après Passion de Godard)

 

                                              

Elle est là
Mais elle n’est pas là
Elle dort
Mais elle ne dort pas
Elle parle
Ou elle se tait
Et son silence
Est comme une pierre brute
Les mots une romance

 

Elle regarde
Mais elle ne voit pas
Elle rit
Elle ne rit pas
Il y a des larmes  dans ses yeux
Des larmes d’errance
Et de pluie
Qui inondent mes mains
Et que je scellerai sur ses lèvres douces
D’un baiser

 

Elle aime
Aime-t-elle
M’aime-t-elle
Sait-elle encore aimer
Elle se dérobe si vite
S’élance gracieuse
Dans   la lumière
Vers l’essence  du jour
Se dérobe et s’enfuit
Sur un dernier baiser
Un ultime baiser

 

Il me reste
Que me reste-t-il
Il ne me reste rien
D’autre
Que le souvenir
De son corps si gracile
Etreinte fugitive
Le froissement d’une étoffe soyeuse
Dans sa fuite éperdue

 

Et le gout d’un baiser

 

Une Réponse

  1. une si belle écriture, et son jeu des paradoxes, tout en tendresse !

    J'aime

    08/19/2018 à 8 h 02 min

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s