voir l'art autrement – en relation avec les textes

Le sommeil des sirènes – ( RC )


 

Petrina Hicks   femme  amphores.jpg

photo: Patricia Hicks

 

 

Après avoir chanté
et disputé aux vents, leur refrain,

les voila fatiguées
quand le jour touche à sa fin

Elles étreignent les vagues,
se lovent dans les épaves ;

mais s’est-on déjà demandé
où dorment les sirènes ?

Elles se font un nid d’algues,
un oreiller de sable .

Elles boivent le vin de la terre
oublié par les siècles,

ça les rend toutes choses,
quand elles s’arrosent

et goûtent à l’ivresse
et un peu de liesse

ce qui leur change les idées
–  et de l’éternelle eau salée –  .

C’est une sorte de trève
( à s’abandonner dans leurs rêves).

Elles vont se faire un lit , parfois invitent des amants ,
bien à l’abri de ce courants .

Elles dorment en enroulant leur corps
autour des amphores .

Elles ont ainsi un sommeil très profond,
et des rêves de poissons …

( enfin on imagine, )
car comme elles sont malines

elles ont l’art du secret :
personne n’en a remonté dans les filets…

elles ne se font jamais prendre ,
ce qui contribue à la légende…

est-ce seulement l’esprit qui les rend visibles?
car leur chant est toujours audible …

les amants d’un jour
( ceux qui n’étaient pas sourds )

ne pourront plus témoigner :      ils en sont tous morts :
les sirènes sont irrésistibles ,     mais aussi carnivores…


RC – sept 2018

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s