voir l'art autrement – en relation avec les textes

 Sylvie Durbec – Un désir de soie blonde


Résultat de recherche d'images pour "herbes jaunes rivière"

 

la main retient la colline

et les jambes entrouvrent le fleuve

on le distingue à peine à cause que

sa chevelure empêche de voir

si elle est faite d’oiseaux mouvants

ou de pins balancés par le vent

 

on dit de lui que son corps est de soie blonde

moi je crois que sa peau a la douceur

de ce qui s’en va doucement de soi

emporté par le temps et qui – parfois –

nous revient aux lèvres

un baiser une caresse et tout aussitôt

s’emporte au loin et chavire

la main ne retient rien

les jambes se déprennent

reste le chant

celui d’un désir de soie blonde

 

 

 

 Sylvie Durbec

 

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s