voir l'art autrement – en relation avec les textes

Amelia Rosselli – Impromptu


 

Nord de la france.jpg

ph  Yves Lecoq

 

 

L’esprit de la terre m’anime

Un instant ; étendue ou assise je ne regarde

pas ma montre ; la tâte 

et que je replace à côté de ma tête, 

mais sans sommeiller  non plus

Pensant s’adresser à son dieu

Comme s’il était dans les nuages ! Affaiblie

L’enfance emmurée de ces vers

sans être autre chose qu’une  imagination pictural

Si dans le champ de blé je demeure

longuement étendue à y penser .

 

 

Lo spirito della terra mi muove

Per un poco ; stesa o seduta guardo

Non l’orologio ; lo tasto e lo

Ripongo al lato della testa, che

Non sonnecchiando ma nemmeno

Pensando, si rivolseal suo dio

Come fosse lui nelle nuvole ! Rinfiacchita

L’infanzia muraria di questi versi

Non sono altro che pittorica immaginazione

Se nel campo di grano rimango

A lungo stesa a pensarci sopra.

je m'exprime:haut et foooort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s